Alghero et son identité.

Alghero et son identité.

Être laissé pour compte n'est pas une bonne chose, pour y arriver en premier, il faut atteindre la culture. Nous en tant que Sardes, nés à Alghero, et la partie culturelle linguistique d'orientation catalane qui, de 1948 à aujourd'hui, malgré un statut spécial défini boiteux par certains administrateurs italiens, est avancée - nous répondons que notre culture a des millénaires d'avance ! Peut-être un administrateur italien oublie-t-il qu'aux pupitres de l'école, il était imposé d'écrire et de lire en italien, peut-être oublie-t-il que l'italien était inséré parmi les nombreuses formes dialectales de la péninsule, et aujourd'hui quelqu'un vient dire que la Sardaigne est boiteuse . Si l'Italie avec la réforme scolaire avait laissé le bilinguisme à l'école en Sardaigne, aujourd'hui chaque Sarde parlerait et écrirait dans sa langue maternelle. Aujourd'hui, Alghero a sa propre écriture, qu'elle soit correcte ou déformée car au fil du temps, au milieu des controverses et des procès pour avoir annoncé à Alghero à l'aéroport, également à Alghero, (Rafael Caria), toujours aujourd'hui avec la loi (Région Sardaigne) qui donne Alghero la possibilité d'étudier la langue à l'école, le seul problème est que peut-être les écoles n'ont aucun intérêt à enseigner Alghero, même si la Région Sardaigne a mis à disposition 350 000,00 euros l'année dernière. Malheureusement, les écoles qui n'étaient pas prêtes ou peut-être inattentives n'ont pas saisi l'occasion, ce qui aurait certainement profité de son image et de son prestige ! L'enseignement de l'Algherese est aujourd'hui transmis par des associations (à but non lucratif), par pure passion pour le territoire, l'engagement pas toujours reconnu, un effort onéreux pour les bénévoles enseignés mais bien gratifiant quand les salles sont pleines de spectateurs auditoriums, qui écoutent aux poèmes, aux chansons et à la prose théâtrale en langue, que la Sardaigne est boiteuse ? Oui, à part la langue, c'est boiteux cher administrateur italien parce que la politique, avant tout la politique sarde myope, n'a pas légiféré, pour de nombreuses opportunités qui auraient donné à la Sardaigne un plus grand développement et ne pas faire de la Sardaigne une île isolée du reste de l'Europe , avec son faible tourisme et le peu de promesses faites.

Xigarel


There are no comments yet